Bulle Berry XXème festival de BD

Bourges, le 01/10/16

IMG_2063

La Marque british de Rodolphe ? "J'aurais aimé reprendre le Colonel Clifton de Macherot" !

Amateur de whisky, de sagas celtes et de littérature fantastique, cet ancien libraire du Quartier latin traverse les décennies sans nostalgie. Il mesure ce qu'il doit à Jacques Lob et Alexis qui l'embarquent dans la rédaction de Pilote. Par chance et par amitié.

Rodolphe raconte, avec l'aisance de ceux qui savent construire les récits, qu'il trouve par hasard, dans Ossendowsky la trace de Nikolai Robert Maximilian von Ungern-Sternberg, général russe blanc bataillant en Mongolie. Par défi, il s'empare du personnage et confie à Michel Faure un scénario où une Anglaise est prise dans la tourmente de l'histoire. Anglaise ? Rodolphe rend aussi hommage à Jacobs, père des britanniques Blake et Mortimer avec Louis Alloing dans La Marque Jacobs. Britanniques ? La série Kenya contient des parfums de certaines pages de Conan Doyle même si rôde l'ombre d'Hemingway. Bref, Rodolphe aurait bien aimé poursuivre les aventures du Colonel Clifton par goût de la "british touch" placée initialement par le créateur Raymond Macherot. By Jove ! 

3204910830